jeudi 20 novembre 2014

LA DÉMARCHE – Rafael Sottolichio

Ce ne sont pas toutes les écoles qui peuvent se targuer d'avoir un Sottolichio.
Comment le centre de francisation William-Hingston a pu faire une telle acquisition? 
Découvrez les dessous d'une formidable rencontre!

Avec le projet LA DÉMARCHE*, les participants et les artistes sont invités à partager un même espace commun de création. Les uns s’inspirent de la démarche artistique des autres, afin de stimuler ces derniers dans leur création. Vous nous suivez? 



ARTISTE : Rafael Sottolichio
DISCIPLINE : Arts visuels
PARTICIPANTS : la classe d'Alain-P. Gill du centre de francisation William-Hingston

Le déroulement
Dans un premier temps, notre médiatrice culturelle Rhodnie Désir est allée à la rencontre d'une classe d’adultes en francisation du centre William-Hingston afin de leur dévoiler l’artiste avec qui ils étaient jumelés pour le projet: Rafael Sottolichio. En classe, elle leurs a exposé son travail et présenté sa démarche artistique. Puis le groupe s'est déplacé à la salle de diffusion de Parc-Extension afin de visiter l’exposition De ma mère et de ma terre. Présentée dans le cadre du festival LatinArte, cette exposition collective proposait les oeuvres des artistes Helena Martin Franco, Estela López Solis, Osvaldo Ramirez Castillo et Mariza Rosales Argonza. L'exposition traitait, entre autres, du parcours migratoire, une thématique qui seyait parfaitement à notre classe de nouveaux arrivants. À terme de la visite, chaque étudiant devait choisir une oeuvre qui l'interpellait. De retour en classe, on a demandé aux participants de rédiger un texte impressionniste inspiré par l'oeuvre choisie.  


La rencontre
Ces textes, touchants et empreints de lucidité, ont été transmis à Rafael Sottolichio, artiste en arts visuels et qui était également le commissaire de l’exposition. Ce dernier s'est ensuite rendu en classe afin de créer en direct, sous les yeux ébahis des participants, une oeuvre inspirée de leurs textes, de leurs vécus. Au travers des écrits, les thématiques de la tristesse, de l’exil et de l’espoir sont ressorties et c’est ce que l’œuvre créée par Rafael Sottolichio évoque. La toile ainsi réalisée trône désormais sur un pan de mur de l’école, faisant la fierté de ses étudiants... et la nôtre aussi!

Oeuvre sans titre, réalisée par Rafael Sottolichio, 2014


Né à Santiago (Chili) en 1972, Rafael Sottolichio s’établit et travaille à Montréal depuis 1976. Après des études universitaires à Santiago entre 1989 et 1991, il obtient un baccalauréat en art visuels (1996) et une maîtrise en arts visuels et médiatiques (2008) à l'Université du Québec à Montréal. De nombreuses expositions solos et collectives ont marqué le parcours de l'artiste à travers différentes séries dont Paysages américains, Engloutis, Intérieurs et Espaces publics. Ses œuvres ont été présentées notamment aux maisons de la culture du Plateau-Mont-Royal et Frontenac (Montréal), dans les galeries Simon Blais, Art-Mûr, Galerie Orange et Galerie Lacerte.

Quant à sa démarche, il crée ses toiles à partir de prises de vues photographiques qui mettent en scène des figures humaines. Travaillées de façon réaliste ou évoquées par des silhouettes, les personnages établissent par leur pose et leur attitude, une situation  d’étrangeté en rapport au lieu où elles se trouvent. La photographie sert donc de point de départ du processus de création et les clichés servent autant à présenter une image qu’à sous-entendre le point de vue du photographe.


Situé au cœur du quartier multiethnique de Parc-Extension, le centre William-Hingston est bien implanté dans son milieu, tout en étant ouvert sur le monde. Il compte sur une équipe d’enseignants compétents et dévoués pour réaliser sa mission: amener les immigrants adultes non francophones à participer pleinement à la société qui les accueille. Parce que l’activité culturelle est la voie privilégiée de l’intégration au centre William-Hingston, une belle complicité s’est développée au fil des années entre le centre et le programme Hors les murs. C'est ce qui a permis la réalisation de plusieurs projets de petite ou grande envergure.


Envie d'en découvrir encore plus?
→ Pour voir en images les rencontres avec la classe de francisation, c'est par ici.

On se rend sur notre chaîne Soundcloud pour entendre l'entrevue radio réalisée par notre médiatrice culturelle avec Rafael Sottolichio.

→ Pour visionner la création de l'oeuvre en direct, on se rend sur Vimeo


*Projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal.

jeudi 30 octobre 2014

LA DÉMARCHE

Cet automne le programme Hors les murs réalise LA DÉMARCHE*, un projet de médiation culturelle qui initie des rencontres inusitées entre des artistes et des citoyens, et ayant pour prémisse la démarche artistique d’un artiste.

La démarche artistique est ce qui permet d’expliquer les intentions, les motivations, les objectifs d’un artiste. Elle met en lumière son processus créatif afin de démontrer toute l’originalité de son travail et ce qui le distingue des autres, tout ça dans le but de permettre une meilleure compréhension de ses œuvres.

Avec le projet LA DÉMARCHE, les participants et les artistes sont invités à partager un même espace commun de création. Les uns s’inspirent de la démarche artistique des autres, afin de stimuler ces derniers dans leur création. Vous nous suivez? 

Bon, si nous devions rapidement (mais vraiment très rapidement) décrire le projet, nous dirions ceci :
Inspirés par une œuvre en cours de création, les participants doivent à leur tour créer et contribuer à l’œuvre, puis présenter le fruit de leur exploration à l’artiste. S’ensuivent, vous vous en douterez, des échanges passionnés et passionnants…
  

Cet automne, nous explorerons les univers créatifs de l'artiste en arts visuels RafaelSottolichio, de l'auteur-compositeur-interprète innu Shauit et du chorégraphe Emmanuel Jouthe

Alors que Rafael Sottolichio explore le parcours migratoire à travers l'art visuel avec une classe d'adultes en francisation, Shauit va à la rencontre d'un groupe d'élèves en musique de l'école Georges-Vanier afin de parler de notion identitaire, tandis qu'Emmanuel Jouthe collabore avec une classe d'élèves du secteur sourd de l'école secondaire Lucien-Pagé sur les thématiques de la peau et de la proximité. Des rencontres uniques; des moments magiques!

Et comme si toutes ces belles rencontres n'étaient pas assez, des capsules audio, sous forme de courtes entrevues sympathiques, s’ajoutent au projet alors que chaque artiste participant parle plus en profondeur de sa démarche artistique. Ces entrevues sont disponibles à l'écoute pour tous et seront mises en ligne sur Soundcloud (D'ailleurs avez-vous déjà écouté l'une de nos 11 capsules  réalisées précédemment? Nous avons eu la chance, entre autre, de discuter avec Klô Pelgag, Estelle Clareton ou encore Mamselle... on est chanceux, hein?). 

Le projet se poursuivra également tout au long de l’hiver et du printemps 2015. Nous vous présenterons les comptes-rendus de chacune de ces rencontres sur le blogue. Restez aux aguets pour être les témoins privilégiés de ces formidables rendez-vous!


*Projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal.

mercredi 6 août 2014

La métamorphose des apparences

Œuvres de Pierre-Paul Pariseau



Jusqu'au 31 août prochain, la maison de la culture de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension présente La métamorphose des apparences, une exposition ludique et colorée présentant les (extraordinaires-magnifiques-sublimes-incomparables-formidables...œuvres de Pierre-Paul PariseauIllustrateur montréalais autodidacte reconnu dans le monde entier, Pierre-Paul Pariseau utilise un procédé unique afin de créer des images qui intriguent et captivent. Présentée à la salle de diffusion de Parc-Extension, l'exposition permet, à travers une trentaine d’œuvres, de découvrir le meilleur de son travail personnel depuis 2005 jusqu’à aujourd’hui.

Les illustrations de Pierre-Paul Pariseau se démarquent par les lieux colorés qu’elles dévoilent et par la juxtaposition de motifs qui fait émerger un monde où tout est possible. Évoquant le surréalisme et le pop art, ses œuvres sont créées au moyen d’une technique mixte alliant les procédés du collage, de la peinture acrylique, de l’aquarelle et du crayon. La découverte du logiciel Photoshop, dans les années 2000, a nourri la créativité de l’artiste en lui offrant une multitude de possibilités, notamment pour l’exploration des formes et des couleurs.


Du coq à l’âne* : un projet de médiation culturelle pour les 6 à 12 ans
Inspiré par les œuvres de l'artiste, l'équipe du programme Hors les murs de la maison de la culture a conçu un projet de médiation culturelle destiné aux jeunes qui fréquentent les camps de jour de l’arrondissement. À la fin de l'été, c'est près de 800 enfants qui auront participé au (extraordinaire-magnifique-sublime-incomparable-formidable...projet Du coq à l'âne, au cours duquel ils auront été initié à la démarche artistique de l'artiste, tout en expérimentant le collage, technique prisée par l'artiste. 


Visite animée de l'exposition

Bienvenue!

Se faire tirer le portrait
"Coucou!"

Atelier de création 

Les créations des nos petits Pariseau en herbes
  
À propos de l'artiste
Pierre-Paul Pariseau est un illustrateur depuis plus de vingt ans dont le travail de création personnel a été exposé ici et à l'étranger. On peut voir ses images dans les journaux, les magazines, un livre pour enfant de même que sur des couvertures de livres, des affiches, des cartes et des pochettes de disques compacts. Sa créativité et son style unique lui ont valu de nombreuses récompenses, notamment des prix de la Society of Illustrators (États-Unis), de l’Association canadienne des créateursprofessionnels de l’image (C.A.P.I.C.) et de Images (Les meilleures illustrations britanniques).

Récemment, son travail artistique a été choisi une deuxième fois par le prestigieux livre "200 Best Illustrators Worldwide" (2013-2014), publié par Luerzer's Archive. Son travail sera également publié dans "Freistil - Die besten Illustratoren 2014" ("Freestyle, The best illustrators 2014") en Allemagne. De plus, il est l'un des 14 gagnants du concours national ART ICI 2013 (Newad)qui récompense les meilleures peintures, illustrations ou photographies soumises durant l’année. 


Ne manquez pas cette chance inouïe de voir le (extraordinaire-magnifique-sublime-incomparable-formidable...) travail de cet (extraordinaire-magnifique-sublime-incomparable-formidable...) artiste!


Mise à jour - 13 août 2014: À lire, un superbe article sur l'exposition signé Éric Clément, dans La Presse.

________________________________________________________________________
La métamorphose des apparences 
Du 2 juillet au 31 août
Salle de diffusion de Parc-Extension
421, rue Saint-Roch
Métro Parc
Renseignements : 514 872-8124

Heures d’ouverture
Mercredi et jeudi : 13 h à 18 h
Vendredi au dimanche : 13 h à 17 h
Lundi et mardi : fermé
Entrée libre


*Projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal.

mercredi 12 mars 2014

Nuit blanche: on a veillé tard...

Le 1er mars dernier, le programme Hors les murs participait pour la première fois à la célèbre Nuit blanche à Montréal. Dans le cadre du tout nouveau pôle Ligne Bleue, nous avons présenté l'événement Danse sur la ligne au métro Jean-Talon. Les utilisateurs nocturnes du métro ont ainsi pu assister à l'une des trois performances de danse offertes en continu entre 23 h et 2 h du matin.


Crédit: Maxime Pelletier-Huot

Crédit: Maxime Pelletier-Huot
Crédit: Maxime Pelletier-Huot
Crédit: Maxime Pelletier-Huot
Crédit: Maxime Pelletier-Huot
Crédit: Maxime Pelletier-Huot

Un grand MERCI à tous nos partenaires pour cette inoubliable nuit. 
À La Ligne bleue pour l'initiative et la (toujours) belle collaboration. 
À la STM (Société de transport de Montréal) qui nous a donné l'opportunité de vivre un moment d'anthologie dans leurs corridors
Aux talentueux et formidables danseurs et créateurs de O.D.N.i (Objets dansants non-identifiés) qui ont eu chaud, très chaud en cette froide nuit d'hiver.
Aux milliers de yeux curieux qu'on a croisé et qui ont poursuivi leur chemin sourire aux lèvres.
Et aussi aux quelques huit cent oiseaux de nuit qui ont pris une pause dans leur parcours pour regarder, admirer et parfois aussi danser!


Crédit: Maxime Pelletier-Huot
Crédit: Maxime Pelletier-Huot
Créateurs et performeurs : Nindy Banks, Julia Barrette-Laperrière, Jean Bui, 
Claudia Chan Tak, Marie-Reine Kabasha, Marie Mougeolle, Axelle Munezero, 
Sébastien Provencher, Hannah Roirant, Emmalie Ruest
Commissaire et direction artistique : Katya Montaignac 

Visionnez d'autres photos sur notre album flickr
Sur ce, bonne nuit!


Montage/démontage

Il y a quelque temps, vous êtes passés voir une formidable exposition à la salle de diffusion de Parc-Extension. Vous avez beaucoup aimé les tableaux, la mise en espace, l’accueil. Quelques semaines plus tard, vous vous dites « tiens, je vais aller faire tour à la salle de diffusion » pensant qu’il y aurait une nouvelle exposition. Mais, oh surprise! la salle d’exposition est devenue une salle de spectacle… Vous pensez d'abord vous être trompé de lieu, mais non, vous êtes bel et bien au bon endroit.

Et là, vous vous demandez avec un léger tremblement dans la voix « mais comment ils ont fait? ».

| Bien que nous soyons magiciens à temps partiel, là n’est pas la réponse. |

Quatre fois par année, notre extraordinaire équipe technique monte et démonte la salle afin d’accueillir tantôt des expositions, tantôt une série de spectacles. Pour transformer la salle d'exposition en une salle de spectacle, nos valeureux techniciens érigent des gradins et une scène formés d’un assemblage de praticables puis, installent une à une les 127 chaises destinées à recevoir le public!  

On vous dévoile aujourd'hui les dessous du montage de la salle de spectacle. Découvrez notre équipe en action en 52 secondes, top chrono!

)

Si vous désirez savoir si nous présentons une exposition ou un spectacle un jour donné, pensez à consulter la programmation en ligne... À bientôt!


vendredi 1 novembre 2013

Là et maintenant!




À travers les artistes coups de cœur du programme Hors les murs, découvrez la vitalité culturelle dans toute sa diversité. Dans cette toute nouvelle série audio, l’animatrice Rhodnie Désir discute en toute convivialité des différents aspects de la création avec des musiciens, chorégraphes ou chanteurs de grand talent 

LÀ ET MAINTENANT, un regard sur la création… dans tous ses états!


Pour inaugurer cette série, nul autre que le percussionniste et multi-instrumentiste Kattam! 


Dans son spectacle Kattam et ses tam-tams, l'artiste éveille les enfants à la beauté de l’Afrique et de l'Orient grâce ses percussions. Inspiré de la danse du désert, du rap de l’Afrique, du chant sufi et de la danse bollywood, ce spectacle transporte les petits (et même les grands!) dans des univers imaginaires de Marrakech à Bombay! 

Découvrez son cheminement artistique au terme d'un résidence de quatre jours à la salle de diffusion de Parc-Extension. Pour écouter l'entrevue, on va ici.


PSSIT! Le programme Hors les murs vous offre le spectacle Kattam et ses tam-tams tout à fait gratuitement le dimanche 10 novembre, 15 h, à l'église Saint-René-Goupil (4251, rue Parc René-Goupil). L'entrée est libre!


Ce projet a été initié et réalisé par le programme Hors les murs de la maison de la culture de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal.

mardi 8 octobre 2013

Visions périphériques

Dépêchez-vous! Il ne vous reste plus que cette semaine pour visiter l'exposition Visions périphériques présentée à la salle de diffusion de Parc-Extension. Après il sera trop tard...



Laissant de côté les clichés folkloriques des cultures sud-américaines, cette exposition réunit cinq artistes qui proviennent de ce continent. Présentée comme un portrait éclectique de ce qui ce fait en périphérie de nos références habituelles, la commissaire de l'exposition, Claudia Bernal, y a réuni une vingtaine d'œuvres de quatre artistes originaires de l'Amérique du Sud : Alejandra Basañes, Pedro Espinel, Oscar Danilo Vargas et Carlos Zauñy. Évoluant dans le milieu artistique québécois avec une vision contemporaine du champ de pratique des arts visuels, ces artistes explorent dans leurs œuvres des thèmes aussi variés que le paysage, le déplacement, l'identité ou la mythologie. 

Présenté dans le cadre du Festival LatinArte.


À propos des artistes

Originaire de l’Argentine, Alejandra Basañes est établie au Québec depuis 2003. À ce jour, elle a réalisé plusieurs expositions de dessins, d’estampes et d’installations en Argentine, en France et au Québec. Elle crée actuellement des œuvres en estampe à l’Atelier Presse Papier et des créations en verre à l'atelier Devidrio à Trois-Rivières.

Né en Colombie, Pedro Espinel Ruiz a exposé ses sculptures dans des parcs et des lieux publics en Colombie et au Canada. Il s’est établi en Haute-Mauricie en 1986. Son processus artistique est composé d’éléments géométriques et il s'intéresse particulièrement à la cristallographie. Ses œuvres montrent des mouvements en progression où la force, l'équilibre et la spirale deviennent la dynamique de l'évolution de la vie.

La peinture d’Oscar Danilo Vargas peut être décrite comme métaphorique ou allégorique. Les œuvres de cet artiste né en Colombie font allusion à la condition humaine et en particulier à l'incertitude et aux fluctuations de l'homme déraciné et à la mondialisation.

Natif du Pérou, Carlos Zauñy habite le Québec depuis 2005. Dans ses œuvres, l’influence sud-américaine se traduit notamment par des couleurs vives et lumineuses. Son approche unique de l’art se démarque par le métissage de la culture de son pays d’origine et de celle de son pays d’adoption.

________________________________________________________________ 
VISIONS PÉRIPHÉRIQUES
jusqu'au 13 octobre
Salle de diffusion de Parc-Extension (421, rue Saint-Roch - métro Parc)
Information: 514 872-8124

Heures d'ouverture:    mercredi 13 h à 20 h    |    jeudi à dimanche 13 h à 18 h