mardi 8 octobre 2013

Visions périphériques

Dépêchez-vous! Il ne vous reste plus que cette semaine pour visiter l'exposition Visions périphériques présentée à la salle de diffusion de Parc-Extension. Après il sera trop tard...



Laissant de côté les clichés folkloriques des cultures sud-américaines, cette exposition réunit cinq artistes qui proviennent de ce continent. Présentée comme un portrait éclectique de ce qui ce fait en périphérie de nos références habituelles, la commissaire de l'exposition, Claudia Bernal, y a réuni une vingtaine d'œuvres de quatre artistes originaires de l'Amérique du Sud : Alejandra Basañes, Pedro Espinel, Oscar Danilo Vargas et Carlos Zauñy. Évoluant dans le milieu artistique québécois avec une vision contemporaine du champ de pratique des arts visuels, ces artistes explorent dans leurs œuvres des thèmes aussi variés que le paysage, le déplacement, l'identité ou la mythologie. 

Présenté dans le cadre du Festival LatinArte.


À propos des artistes

Originaire de l’Argentine, Alejandra Basañes est établie au Québec depuis 2003. À ce jour, elle a réalisé plusieurs expositions de dessins, d’estampes et d’installations en Argentine, en France et au Québec. Elle crée actuellement des œuvres en estampe à l’Atelier Presse Papier et des créations en verre à l'atelier Devidrio à Trois-Rivières.

Né en Colombie, Pedro Espinel Ruiz a exposé ses sculptures dans des parcs et des lieux publics en Colombie et au Canada. Il s’est établi en Haute-Mauricie en 1986. Son processus artistique est composé d’éléments géométriques et il s'intéresse particulièrement à la cristallographie. Ses œuvres montrent des mouvements en progression où la force, l'équilibre et la spirale deviennent la dynamique de l'évolution de la vie.

La peinture d’Oscar Danilo Vargas peut être décrite comme métaphorique ou allégorique. Les œuvres de cet artiste né en Colombie font allusion à la condition humaine et en particulier à l'incertitude et aux fluctuations de l'homme déraciné et à la mondialisation.

Natif du Pérou, Carlos Zauñy habite le Québec depuis 2005. Dans ses œuvres, l’influence sud-américaine se traduit notamment par des couleurs vives et lumineuses. Son approche unique de l’art se démarque par le métissage de la culture de son pays d’origine et de celle de son pays d’adoption.

________________________________________________________________ 
VISIONS PÉRIPHÉRIQUES
jusqu'au 13 octobre
Salle de diffusion de Parc-Extension (421, rue Saint-Roch - métro Parc)
Information: 514 872-8124

Heures d'ouverture:    mercredi 13 h à 20 h    |    jeudi à dimanche 13 h à 18 h

Aucun commentaire:

Publier un commentaire